Les Soins palliatifs

Bien accompagner aux Diaconesses
Soutenez la vie aux soins palliatifs

Hospidon, le fonds de dotation pour le développement du Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon.

Quand tous les traitements ont échoué, les soins palliatifs prennent la suite pour assurer aux patients une vie digne jusqu’au bout.

L’unité de soins palliatifs du Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon créée par Maurice Abiven, précurseur des soins palliatifs en France, va passer sa capacité de 15 à 25 places.
Bien sûr le prendre soin est au premier  plan. Mais faire de cet espace un lieu de vie ouvert est l’ambition de l’équipe. Accéder à plus de nature, bénéficier d’espaces de bien être pour les patients et pour les soignants et donner accès aux soins palliatifs aux personnes en grande difficulté sociale sont les directions que suivent les médecins, soignants et bénévoles.

Nos projets 2018
ÉTENDRE L'UNITÉ DE SOINS PALLIATIFS
Dans le cadre du projet global du Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, l'unité de soins palliatifs passera de 15 à 25 lits en 2018.

DIX CHAMBRES DE PLUS

Equiper 10 chambres et espaces attenants dans une optique de bientraitance

Le confort des patients, de leurs proches et du travail des soignants revêt une importance particulière en soins palliatif et nécessite des matériels, meubles, équipement de soins adaptés.
L’apport relaxant de l’eau, la qualité de l’aménagement procure aux patients en fin de vie des moments uniques de bien être mais aussi de communication avec les autres, proches ou soignants.
Ces derniers, soumis à des contraintes particulièrement fortes sur le plan psychologique, doivent pouvoir se ressourcer dans un lieu adapté et dédié à cela.

Achat des équipements d’aménagement nécessaire à l’extension de 10 lits supplémentaires
Création d’une salle avec balnéothérapie
Création d’un espace de détente pour les soignants

LA VIE PLUS PROCHE

Végétaliser une terrasse de 110 mètres pour rapprocher la nature des patients

Les chambres de l’Unité de Soins Palliatifs donnent certes sur le beau jardin des Diaconesses mais aussi au premier plan sur une terrasse recouverte de graviers et d’installations techniques.
Pour les patients dont l’état de santé est très altéré, la vision est particulièrement importante. Voir la nature, sentir la vie si proche contribuent à l’apaisement.
L’idée de l’équipe soignante est de rapprocher ce jardin des patients en végétalisant cette terrasse et en y faisant venir des oiseaux à proximité des fenêtres.

Végétalisation basse et colorée et mise en place de nichoirs à oiseaux à proximité des fenêtres.

100 000€
INNOVER DANS LA PRISE EN CHARGE

UNE RECHERCHE EN INNOVATION SOCIALE

Limiter l’impact de la précarité sur la prise en charge des patients en situation palliative

Le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon est promoteur d’une recherche sur l’évaluation des problématiques sociales fragilisant le parcours des patients en situation palliative.
Il s’agit de connaître les éléments de précarité sociale empêchant le retour à domicile des patients en situation palliative précoce afin de proposer une structure innovante et adéquate pouvant recevoir ces patients porteurs d’un cancer incurable avec difficultés sociales Partenaires actuels : Université de Bobigny, Fonds pour les soins palliatifs.

Financement d’un assistant de recherche clinique pendant 9 mois

UN TIPI POUR PRENDRE SOIN

Un accueil la journée sans médicalisation

Le projet Tipi a pour objectif de proposer un accompagnement non médical et précoce aux personnes atteintes d’une pathologie cancéreuse grave mettant en jeu le pronostic vital.
Chez les indiens, le tipi est « comme le nid d’un oiseau, où l’amour du foyer et des parents protège les enfants avec tendresse ».

Création d’un lieu de découverte d’activités de bien être : voix/chant, auto hypnose, aromathérapie, socio esthétique, méditation, photographie, ateliers d’écriture etc.

40 000€
TROIS RAISONS POUR DONNER
Soutenir un projet innovant
Améliorer le confort et la prise en charge des patients et de leurs proches
Permettre de faire modèle et d’essaimer, en France et au-delà, les pratiques de bientraitance en fin de vie
Faire un don
Pour obtenir des informations complémentaires :