Conseil nutrition pour les mamans #11 : quand les femmes enceintes ont le ventre gonflé…

Parler de sensation de ventre gonflé chez la femme enceinte peut faire sourire… Et pourtant, les futures mamans souffrent souvent de ballonnements car les hormones et la taille de l’utérus perturbent la digestion. Cette sensation est particulièrement désagréable et peut gêner la future maman dans ses activités ou son alimentation.  Voici quelques conseils : Vos...

Parler de sensation de ventre gonflé chez la femme enceinte peut faire sourire… Et pourtant, les futures mamans souffrent souvent de ballonnements car les hormones et la taille de l’utérus perturbent la digestion. Cette sensation est particulièrement désagréable et peut gêner la future maman dans ses activités ou son alimentation. 

Voici quelques conseils :

  • Vos conditions de repas sont importantes : il faut prendre le temps de manger (un repas doit durer au moins 20 minutes), de mastiquer, et être installée confortablement dans un environnement calme. Une astuce pour les pipelettes : parlez un peu moins pendant les repas pour éviter d’avaler trop d’air !
  • Bougez ! Le manque d’activité joue grandement sur votre transit. Si votre état le permet, marchez dès que possible voire pratiquez une activité physique douce adaptée aux femmes enceintes.
  • Buvez beaucoup : au moins 1,5 litres d’eau par jour, autres boissons comprises, voire 2 litres !
  • Mangez moins pendant les repas mais plus souvent en privilégiant les collations (en milieu de matinée et d’après-midi) pour aider votre corps à digérer. Evitez en revanche les grignotages entre les repas et collations.
  • Portez des vêtements amples surtout au niveau de la taille.
  • Tentez de repérer si la source de vos ballonnements est liée aux fibres : si vous souffrez de constipation, il vous faut multiplier les sources de fibres car elle est très souvent la cause des ballonnements. Si vous remarquez qu’à l’inverse les ballonnements sont provoqués par des aliments riches en fibres (légumes secs, céréales complètes, légumes et fruits crus), diminuez progressivement la consommation de fibres jusqu’à trouver la proportion idéale : vous pouvez cuire vos légumes ou enlever la peau de vos fruits (mais pas de manière systématique car les nutriments sont surtout dans les crudités et la peau) ; vous pouvez privilégier les lentilles ou les pois cassés qui se digèrent généralement plus facilement ; vous pouvez choisir des céréales semi-complètes plutôt que complètes afin que votre organisme s’habitue.
  • Tentez de diminuer votre consommation de lait qui engendre des maux digestifs chez de nombreux adultes. Vous pouvez le remplacer par des « laits végétaux » (certains sont enrichis en calcium et en apportent autant que le lait de vache) ou privilégier les yaourts qui se digèrent plus facilement.
  • Évitez plutôt les aliments « aérés » comme la mie de pain, les boissons gazeuses, les soufflés ou encore les meringues. Évitez aussi de mâcher des chewing-gum ou de sucer des bonbons car vous avalez plus d’air.
  • Évitez les aliments trop gras, frits et sucrés ainsi que les plats trop épicés et les repas trop riches.
  • Réduisez votre consommation d’aliments qui fermentent jusqu’à trouver une proportion qui vous convienne : oignon et ail, légumes de la famille des choux et légumes secs (le trempage des légumes secs et le blanchiment des choux avant de les cuisiner facilitent grandement leur digestion), les produits laitiers, les fruits secs et les oléagineux (ne dépassez pas une poignée par jour de fruits oléagineux et secs, et une cuillère à soupe de graines par repas).
  • Pensez toujours à parsemer un peu d’épices (cumin, curcuma, cannelle, etc.) ou d’ajouter des herbes fraîches (thym, romarin, persil, coriandre, etc.) sur vos plats en variant à chaque fois car elles ont de nombreuses vertus notamment digestives.

Caroline Zanger

Conseillère en nutrition, spécialisée dans l’alimentation des futures et jeunes mamans

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Caroline sur son site internet (www.nutritiondesmamans.com) et retrouver tous ses conseils en nutrition sur Instagram et Facebook (@nutritiondesmamans).