Conseil nutrition pour les mamans #9 : la listéria, des règles simples pour éviter de la croiser pendant sa grossesse

La listériose due à la bactérie listéria est une maladie grave lorsqu’elle survient au cours de la grossesse. Elle est donc redoutée par toutes les futures mamans qui en entendent beaucoup parler pendant 9 mois. Mais parmi toutes les informations qu’elles reçoivent, il n’est pas toujours facile de faire le tri et cela peut vite...

La listériose due à la bactérie listéria est une maladie grave lorsqu’elle survient au cours de la grossesse. Elle est donc redoutée par toutes les futures mamans qui en entendent beaucoup parler pendant 9 mois. Mais parmi toutes les informations qu’elles reçoivent, il n’est pas toujours facile de faire le tri et cela peut vite devenir angoissant ! Sachez que cette maladie est rare : on dénombre une cinquantaine de cas par an en France. Et pour cause, puisque la contamination se fait le plus souvent lorsque le produit est consommé en l’état (sans cuisson) et après une longue conservation au réfrigérateur, les règles pour l’éviter sont assez simples. Suivez le guide !

Côté alimentation, il vous faut simplement ne manger aucun aliment d’origine animale cru, mariné, fumé, ou peu cuit. Cette règle semble contraignante mais elle est simple à respecter. Il suffit de :

  • Bien cuire le poisson et les fruits de mer (le parasite ne résiste pas à la chaleur supérieure à 65 °C, 2 à 3 minutes peu importe le mode de cuisson). Les amatrices de sushis, saumon fumé, anchois marinés, œufs de poisson, huîtres crues ou encore carpaccio de saint jacques devront donc passer leur tour mais pourront se régaler sans risque dès l’accouchement, et ce même en cas d’allaitement !

Mais sachez qu’il existe de nombreuses recettes de coquillages cuits ! En outre, les crustacés déjà cuits comme les bulots ou crevettes peuvent être dégustés à condition de les acheter bien frais et non décortiqués chez votre poissonnier (bio si possible pour limiter les métaux lourds), de les mettre au frigo juste après l’achat et de les consommer dans les 24h (si vous n’êtes pas sure des conditions d’hygiène et qu’ils ne sont pas servis chauds (et donc cuits de nouveau), évitez de les consommer hors de chez vous). Les surimis vendus dans les supermarchés (qui ont par contre peu d’intérêt nutritionnel !) et les conserves de poisson industrielles comme la sardine en boîte peuvent également être mangés sans risque.

  • Bien cuire la viande. Finis donc les tartares, le saucisson ou la cuisson saignante. Il est également préférable d’éviter la charcuterie comme les rillettes, pâté ou foie gras sans cuisson ou recuisson avant consommation. Mais vous pouvez les consommer cuits (essayez donc de poêler le foie gras et de le servir avec une confiture maison!). Vous pouvez également manger du jambon blanc cuit industriel (au même titre que le cervelas, le rôti de port cuit ou encore le blanc de poulet cuit) mais sans en abuser car la plupart de ces charcuteries industrielles contiennent des conservateurs et beaucoup de sel.
  • Bien cuire les œufs et donc privilégier les œufs au plat bien cuits ou l’œuf dur pour éviter les risques de listériose mais également de salmonellose qui n’est pas anodine lors de la grossesse. Les mayonnaises, tiramisus, glaces aux œufs crus ou encore les mousses au chocolat artisanaux sont donc à écarter car les œufs ne sont pas cuits. Pour les autres produits contenant des œufs, il suffit de bien s’assurer que la chaîne du froid n’a pas été rompue (comme pour la mayonnaise au restaurant qu’on s’est passée de table en table ou le gâteau à la crème pâtissière du boulanger qu’on a laissé plusieurs heures dans la voiture !).
  • Choisir les fromages, lait et crème au lait pasteurisé. Les produits contenant du lait cru peuvent être consommés uniquement s’ils sont cuits au préalable. Pour plus de sécurité, il est également préférable d’enlever la croûte de tous les fromages (car les bactéries s’y concentrent) et de les choisir déjà emballés et non à la coupe.
  • Sauf si vous avez l’habitude de les cultiver chez vous, éviter les graines germées en raison du développement des bactéries associé à la germination, et en conséquence du risque d’intoxication alimentaire sévère et notamment de listériose. En règle générale, il est aussi préférable de bien laver les herbes aromatiques, fruits et légumes crus avant consommation.

Côté hygiène, vous devez :

  • Bien laver vos mains
  • Bien laver les ustensiles de cuisineavant et après la manipulation d’aliments, notamment les denrées crues.
  • Nettoyer votre réfrigérateur si possible 2 fois par mois car la bactérie résiste au froid (même à la congélation !), manger rapidement les restes (à ne pas garder plus de 48 heures) et bien séparer les aliments cuits des aliments crus.

 

Caroline Zanger

Conseillère en nutrition, spécialisée dans l’alimentation des futures et jeunes mamans

Vous pouvez prendre rendez-vous avec Caroline sur son site internet (www.nutritiondesmamans.com) et retrouver tous ses conseils en nutrition sur Instagram et Facebook (@nutritiondesmamans).