Conseils nutrition pour les mamans #2 : la toxoplasmose

Vous attendez un enfant ? Félicitations ! Vous ressentez probablement une grande joie mais vous posez sans doute également beaucoup de questions. Vous désirez lui donner ce qu’il y a de mieux pour qu’il grandisse au chaud dans votre ventre et naisse dans les meilleures conditions. Chaque future maman le sait, son hygiène de vie a un...

Vous attendez un enfant ? Félicitations ! Vous ressentez probablement une grande joie mais vous posez sans doute également beaucoup de questions. Vous désirez lui donner ce qu’il y a de mieux pour qu’il grandisse au chaud dans votre ventre et naisse dans les meilleures conditions. Chaque future maman le sait, son hygiène de vie a un rôle primordial dans la réalisation de cet objectif. Mais qu’est ce que cela signifie concrètement ? Quelles sont les règles de base à respecter ? Voici quelques réponses à vos interrogations par Caroline Zanger, Conseillère en nutrition, spécialisée dans l’alimentation des futures et jeunes mamans

Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est provoquée par un parasite, transmis par les excréments du chat et que l’on peut retrouver dans la terre ou dans la viande.

C’est une maladie fréquente, qui ne s’attrape qu’une seule fois, et dont la plupart des femmes (mais pas toutes) sont déjà immunisées.

Elle est bénigne, sauf malheureusement lors de la grossesse car le parasite peut passer la barrière placentaire et atteindre le bébé. Si le fœtus est contaminé en début de grossesse, le risque de fausse couche ou de lésions nerveuses entraînant de graves malformations est important. En fin de grossesse, ce sont des lésions oculaires, pouvant engendrer jusqu’à la cécité, qui sont à craindre.

 

Que doit faire la future maman ?

Les futures mamans non immunisées sont souvent angoissées. Elles ne savent plus très bien comment s’alimenter et attendent avec impatience le résultat de la prise de sang, systématiquement prescrite tous les mois aux femmes enceintes qui n’ont jamais contracté la toxoplasmose. C’est votre cas ? Sachez que les précautions à prendre sont simples et que si elles sont respectées, il n’y a pas de crainte à avoir.

 

Côté alimentation, il vous faut simplement :

  • Manger la viande bien cuite (le parasite ne résiste pas à la chaleur supérieure à 60 °C). Les amatrices de saucisson et de tartare devront donc passer leur tour mais pourront se régaler sans risque dès l’accouchement, et ce même en cas d’allaitement !
  • Laver soigneusement à l’eau claire les légumes, les herbes fraîches et les fruits, notamment ceux qui ont été en contact avec de la terre (salades, radis, courgettes, persil, fraises, etc). Cela suffira mais si vous doutez encore, n’hésitez pas à les peler, les cuire ou les laisser tremper 5 minutes dans de l’eau et du vinaigre blanc.

Côté hygiène, vous devez :

  • Bien laver les mains et ustensiles de cuisine avant et après la manipulation d’aliments, notamment les denrées crues. Pensez aussi à nettoyer 2 fois par mois votre réfrigérateur.
  • Porter des gants pour jardiner
  • Eviter tout contact avec les chats. Et si vous êtes l’heureuse propriétaire d’un félin, ne vous en séparez pas, il suffit de porter des gants pour changer sa litière (ou mieux, laisser la corvée au futur papa !) et de ne pas lui donner de viande crue (préférez le temps de la grossesse les aliments industriels comme les croquettes et les boîtes).

 

Comment manger à l’extérieur ?

Ces règles peuvent paraître contraignantes mais elles sont simples à respecter à la maison. A l’extérieur du domicile, cela devient plus compliqué. Voici quelques astuces :

  • Avant d’aller chez des amis, expliquez-leur de bien cuire la viande, de bien laver les fruits, légumes et herbes aromatiques, et enfin d’utiliser des ustensiles propres. Ils seront probablement encore plus méticuleux que vous !
  • Au restaurant, précisez au serveur de bien cuire la viande et de n’ajouter aucune herbe fraîche sur votre plat. Malheureusement, il vous faudra renoncer aux salades de crudités et fruits frais. Mais ratatouille, purée, compote et autres tartes aux fruits sauront régaler vos papilles !

Notez que certains restaurants vous proposent de laver vous-même vos herbes. Vous pourrez ainsi profiter sans crainte de vos feuilles de basilic sur votre pizza comme les autres convives !

Caroline Zanger

Conseillère en nutrition, spécialisée dans l’alimentation des futures et jeunes mamans

Retrouver les articles de Caroline Zanger pour la nutrition des mamans sur www.nutritiondesmamans.com

 

 

Note importante: Les conseils nutrition apportés par Caroline Zanger sont donnés à titre indicatif et restent des recommandations qui n’engagent que la responsabilité de Caroline Zanger.

Ils ne peuvent en aucun cas être assimilés à une recommandation officielle apportée par la Maternité des Diaconesses.

Un suivi nutritionnel complet doit passer par une consultation formelle.