Les établissements à but non lucratif mis en difficulté par leur tarification

Les établissements de santé privé d’intérêt collectif (ESPIC), dont fait partie le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, ont subi une baisse sans précédent des tarifs hospitaliers dans le cadre de la campagne budgétaire 2018. Mercredi 25 avril 2018, le Magazine de la santé -France 5- a consacré un reportage aux difficultés rencontrées par les établissements...

Les établissements de santé privé d’intérêt collectif (ESPIC), dont fait partie le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, ont subi une baisse sans précédent des tarifs hospitaliers dans le cadre de la campagne budgétaire 2018.

Mercredi 25 avril 2018, le Magazine de la santé -France 5- a consacré un reportage aux difficultés rencontrées par les établissements de santé privés d’intérêt collectif (ESPIC) du fait de la baisse des tarifs imposée par les pouvoirs publics.

Cette préoccupation du Magazine de la santé de France 5 fait suite à la publication d’[une tribune] signée des présidents d’établissements concernés ainsi que le la FEHAP et la Mutualité Française.

Dans ce reportage tourné au Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, le Dr Simon Marmor et  Anne Fabrègue, directeur général, expriment leur opinion.

[Voir le replay]

(reportage à 9mn30)